27 août 2018-Temps de lecture : 5min

blinq.art : comment vendre de la photographie d’art sur internet !

Aujourd’hui, en route vers l’Australie pour découvrir blinq.art, une entreprise ambitieuse avec un concept créé pour nourrir votre inspiration ! Alors, évidemment, vous vous demandez de quoi il s’agit !

À votre curiosité bien connue, nous pourrions vous répondre quelque chose comme : « ils vendent le meilleur de ce que la photographie peut produire ». Un beau challenge, non ?

Photographies uniques, qualité d’impression exceptionnelle et finitions incomparables : si vous êtes un esthète, impossible de ne pas tomber amoureux de blinq.art ! D’ailleurs, à Sydney, là où l’entreprise tient une boutique depuis plusieurs années, l’écosystème des collectionneurs d’art est déjà sous le charme. Il était donc temps de passer à la vitesse supérieure : vendre en ligne et, par définition, attirer de nouveaux clients venus du monde entier !

 

blinq.art : comment vendre de la photographie d’art sur internet !

L’expérience utilisateur : nos solutions !

Ainsi, pour connecter plus de 70 photographes et un réseau d’amateurs d’art de plus en plus large, l’entreprise n’avait pas besoin d’un simple site internet : elle avait besoin de bien plus ! L’ambition était claire : développer une marketplace ergonomique et capable de proposer la bonne œuvre au bon client ! Pour cela, elle devait donc trouver une experience agency de qualité. Alors, devinez qui ils ont appelé ? Hello NewQuest !

On vous explique tout. Au premier jour du projet, notre équipe est partie d’une page blanche pour imaginer ce site e-commerce et valoriser le très fourni catalogue de blinq.art. Pour faire court, une problématique principale a guidé toute notre réflexion : comment pouvons-nous proposer un nombre important d’œuvres tout en conservant une expérience utilisateur optimale ? C’est avec cette question en tête que nos designers ont rapidement trouvé des idées pour développer une interface esthétique, moderne et responsive.

Les deux principaux objectifs étaient de valoriser les œuvres et d’offrir la meilleure expérience utilisateur possible. Nous avons donc pensé un outil de recherche performant et un processus d’achat simplifié au maximum pour faciliter la navigation. Vincent, Directeur Artistique à NewQuest.

Créé sur Prestashop 1.7, le nouveau site e-commerce de blinq.art a été conçu pour guider le client au milieu de près de 800 références photographiques. Ainsi, pour l’aider à trouver facilement et rapidement ce qu’il cherche, NewQuest a développé un outil de recherche intelligent.

 

blinq.art : comment vendre de la photographie d’art sur internet !

Un outil de recherche complètement personnalisé !

Mots-clés, couleurs dominantes, orientation, taille, thème : tout a été pensé pour répondre parfaitement aux besoins des internautes. En effet, en connectant Prestashop à la base de données de blinq.art, nos développeurs ont pu mettre au point un outil de recherche performant, avec des critères de recherche précis pour trouver exactement la photographie de vos rêves. Mais ce n’est pas tout ! Cela nous a également permis de créer une autre option, tout aussi impressionnante !

Et oui ! Avant de nous solliciter, l’équipe de blinq.art avait détecté un frein à l’achat à solutionner en priorité : avant d’acheter une photographie d’art, le client a besoin d’avoir une idée précise du résultat final. Qu’est-ce que ça donne dans son salon, sa cuisine ou même à l’extérieur de sa maison ? Pour relever ce défi, notre équipe a collaboré étroitement avec Cyril et Laurent, les deux associés-fondateurs, pour créer une mise en situation visuelle pour chaque œuvre.

Ça donne quoi dans mon salon ?

On vous explique. Pour tout dire, la démarche demande un peu de précision : pour aider le prospect à se projeter, l’équipe de NewQuest a développé un script spécifique. L’idée : pour chaque œuvre intégrée au catalogue, jusqu’à 7 mises en situation sont générées automatiquement, comme vous pouvez le voir juste en dessous. Une solution parfaite pour mettre un futur acheteur en confiance.

 

blinq.art : comment vendre de la photographie d’art sur internet !

 

Bon, on a tout dit cette fois ? Bien sûr que non, tant ce projet est complet ! Alors, finissons par trois autres fonctionnalités intégrées à la boutique e-commerce.
1. AfterPay. Bonne nouvelle ! Vous pouvez payer jusqu’à quatre fois sans frais grâce à cette solution très populaire en Australie.
2. Favoris. Pour mettre de côté les photographies qui vous intéressent, nous avons mis au point un système de favoris performant. Objectif : rendre vos achats plus simples !
3. Boards. Vous pouvez créer des boards pour enregistrer et organiser vos trouvailles. Par exemple, vous pouvez décider de créer un board par sujet ou couleur dominante. Faîtes à votre convenance !

Pour en savoir plus sur ce projet, nous vous invitons à visiter le site e-commerce de blinq.art. Ce sera une bonne occasion de trouver l’inspiration et, pourquoi pas, d’acheter l’une des 800 photographies actuellement en vente.

Alors, est-ce qu’on a tout dit cette fois ? Presque, on a juste un dernier message ! Pour conclure cet article, on aimerait remercier toute l’équipe de blinq.art, une entreprise dynamique qui a déjà plein d’idées en tête pour les prochains mois.

Ouvrez la discussion

En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom/ pseudo pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Vous pouvez à tout moment demander l’anonymisation de vos commentaires.

Laisser un commentaire

Un projet ou des idées ? On peut sûrement vous aider :)
Osmoze Water

Osmozewater, l’eau comme vous ne l’avez jamais bue

Nous buvons tous en moyenne entre 1,5 et 2 litres d’eau par jour. Essentielle à notre survie, elle assure le bon fonctionnement de notre organisme. Plates ou gazeuses, aromatisées ou natures, minérales ou du robinet, les eaux que nous consommons au quotidien ne sont pourtant pas toujours aussi pures que nous pourrions le penser. Continue reading Osmozewater, l’eau comme vous ne l’avez jamais bue