16 mars 2022-Temps de lecture : 9min

Les KPI qui en disent long sur la pertinence de votre publicité

Si vous êtes en lien avec le domaine du digital, vous avez sans doute entendu parler des KPI. Ces « indicateurs clés de performance » permettent de mesurer l’impact de vos actions marketing. Encore négligés il y a quelques années, ils sont devenus les paramètres indispensables à analyser pour toute entreprise qui fait de la publicité en ligne.

Newsletters, Google Ads, Facebook Ads… Une multitude d’outils par lesquels vous passez pour faire la promotion de vos produits et de vos services. Faire une publicité c’est bien, mais savoir choisir et interpréter les bons KPI c’est encore mieux !

Les KPI de vos publicités Facebook

Facebook et le business manager sont des outils essentiels pour une grande majorité d’entre vous. Choix du budget, prise en main rapide, sélection d’une audience personnalisée… Des paramètres simples et pratiques pour des publicités performantes. Comme nous le disions plus haut, la mise en place de la stratégie promotionnelle, la création de publicités et la programmation de celles-ci sont de bonnes bases. Mais le plus dur reste à faire ! Pour savoir si vous avez choisi la meilleure stratégie, il s’agit de choisir les bons indicateurs clés de performance.

Lors du lancement d’une campagne de publicité Facebook, nous vous conseillons de sélectionner à minima 3 KPI que nous allons vous présenter. Ce sont les indicateurs de base mais ils restent obligatoires pour une bonne analyse de la performance de vos publicités.

Les couvertures

Vous avez parfois tendance à l’oublier mais ces publicités Facebook ont pour rôle de faire passer un message à un maximum de personnes. Vous partagez vos produits et vos services pour que les gens y prêtent attention et que le plus grand nombre d’utilisateurs Facebook tombent dessus.

Les couvertures, qui vous permettent d’obtenir le nombre de personnes ayant vu votre campagne, jouent un rôle important dans l’analyse de vos chiffres. C’est évident : plus votre budget de campagne sera élevé, plus vous aurez la chance d’augmenter le nombre de vues de votre publicité. La portée est une mesure qui vous indique combien de personnes ont vu votre annonce.

Par exemple, si votre publicité Facebook est diffusée auprès de 1000 utilisateurs, la portée de votre campagne sera de 1000. Il est important de s’intéresser de près à cet indicateur et de comprendre les manières de l’améliorer.

Le coût par résultat

Vous ne connaissez pas encore le coût par résultat (CPR) ? C’est notre deuxième indicateur de performance et sans doute le plus regardé par les annonceurs. Il faut savoir que le résultat de ce KPI sera différent en fonction de l’objectif de votre campagne Facebook. Si vous voulez pousser vos cibles à l’achat, alors le résultat affiché sera le coût par achat. En clair, combien devez-vous dépenser en publicités Facebook pour avoir un achat sur votre site. Il en est de même pour tous les autres objectifs liés à votre campagne (clic sur un lien, installation d’une application, engagement sur la publicité, vue d’une vidéo…).

Le ROAS

Pour clore ce focus concernant les KPI Facebook, il faut bien évidemment rajouter le ROAS. Le retour sur investissement vous permet d’avoir une vue globale sur l’efficacité de vos publicités. Il se calcule de manière simple par le rapport entre votre chiffre d’affaires généré et le montant total dépensé pour une publicité. Si votre ROAS est supérieur à 1, vous générez plus de revenus que ce que vous avez dépensé (vous gagnez donc de l’argent). S’il est inférieur à 1, vous générez moins de revenus que ce vous avez dépensé (vous perdez donc de l’argent). Vous l’avez ? 😉

Utilisez-vous ces indicateurs clés de performance qui en disent long sur vos publicités ? Pas encore ? Il est temps de les mettre en place et de prendre le temps de les analyser pour comprendre ce qui marche et ce qui ne marche pas concernant vos campagnes Facebook.

Utiliser des KPI pour vos campagnes d’emailing

Avez-vous MailChimp, SendInBlue ou un autre système de création et de programmation de newsletters pour votre entreprise ? Faites-vous de la publicité pour vos produits et pour vos services par le biais de ce canal de communication ?

Ces outils sont très pratiques pour envoyer des campagnes d’emailing à vos clients ou à des cibles potentielles. De belles newsletters, de beaux templates et de beaux produits et services à mettre en avant. Le secret de l’amélioration de vos newsletters vient pourtant de la bonne analyse de vos statistiques. Nous vous proposons 3 nouveaux KPI à suivre après l’envoi de vos newsletters.

Le taux d’ouverture

Le premier, qui nous paraît tous évident, est le taux d’ouverture. Le pourcentage du nombre de fois où vos destinataires ont ouvert votre e-mail. Grâce à cet indicateur, vous saurez si vos newsletters continuent à plaire à votre base de données dans le temps. Si ce taux augmente, vous êtes sur la bonne voie : vos campagnes d’emailing sont appréciées et vos techniques sont les bonnes ! En revanche, si vous êtes sur une baisse de ce taux, il va vite falloir revoir vos newsletters et changer les choses qui sont à améliorer.

Le taux de clic

Après l’ouverture de votre newsletter, vous allez sans doute appeler votre destinataire à réaliser une certaine action. À cliquer quelque part peut-être ? Cela se mesure par la prise en compte du taux de clic. C’est notre deuxième KPI spécial emailing ! Il se traduit par le pourcentage du nombre de fois où des personnes ont cliqué quelque part sur un lien de votre newsletter. Il est à prendre en compte et à ne pas négliger. Celui-ci permet de savoir ce qui intéresse le plus vos destinataires. Ce par quoi ils sont attirés lorsqu’ils ouvrent vos newsletters.

Le taux de conversion

Lorsque vous envoyez une newsletter, vous êtes sans doute dans l’attente de la réalisation d’une action faite par vos destinataires. La visite de votre site web, l’achat d’un produit ou simplement le visionnage d’une vidéo. C’est ce que l’on appelle le taux de conversion, notre troisième KPI lié à vos campagnes d’emailing. Malheureusement, la majorité des autorépondeurs ne vous permettront pas de mesurer ces paramètres correctement.

Il existe donc une autre méthode très simple pour mesurer ce taux de conversion. Il suffit de se rendre sur Google Analytics et d’installer des objectifs qui vont mesurer les actions de votre entreprise. Ensuite, il est nécessaire d’ajouter des paramètres UTMs à vos liens. Ils permettent d’identifier et de suivre le trafic provenant des campagnes dans l’interface d’Analytics. Ce taux de conversion vous permet de mesurer le pourcentage du nombre de fois où vos destinataires ont réalisé l’action souhaitée.

Mesurer ses performances grâce à Google Analytics (ou autre outil…)

Justement ! Parlons un peu plus de Google Analytics et de tout ce qu’il permet de mesurer. Lors du lancement de vos campagnes de publicités, il est possible de suivre leurs performances grâce à cet outil. Plusieurs KPI intégrés à Analytics sont analysables et permettent d’en savoir plus sur la pertinence de vos publicités.

Trafic sur le site web (et taux de croissance de ce trafic)

C’est l’indicateur que vous devez regarder TOUS les jours ! Connaître le nombre de visiteurs sur votre site web vous permet d’avoir une idée de la portée et de la notoriété de celui-ci. Plus le trafic sera élevé, plus vous avez de chances d’attirer de nouveaux prospects et de nouveaux clients. Nous vous conseillons de vous fixer des objectifs de trafic tous les mois. Cela vous obligera à chercher constamment l’augmentation du nombre de visiteurs sur votre site web.

Pour avoir une idée nette et précise de la santé de votre site web, on vous conseille de comparer régulièrement son taux de trafic en fonction de l’année précédente. Vous verrez alors si, sur la même période différenciée d’une année, votre trafic est en hausse ou s’il est en baisse.

Taux de rebond

Le taux de rebond mesure le pourcentage d’internautes qui sont entrés sur une page web et qui ont quitté le site juste après, sans visiter d’autres pages. Prenez un site e-commerce. Généralement, le taux de rebond sera bas puisque les visiteurs vont aller voir plusieurs pages de produits. Un blog, au contraire, aura généralement un taux de rebond relativement haut. Les lecteurs arrivent sur le site pour lire un article en particulier et repartent après avoir fini.

Taux de conversion par canal

Précédemment, on vous parlait du taux de conversion dans vos campagnes d’emailing. On s’est dit qu’on ne pouvait pas vous parler de Google Analytics sans faire l’impasse sur le taux de conversion par canal. En effet, vous avez la possibilité d’analyser le taux de conversion en fonction des différents canaux de diffusion de vos publicités. Votre taux de conversion sera différent en fonction des objectifs de votre entreprise. À l’image de vos canaux de communication qui diffèreront en fonction de la stratégie que vous avez mis en place.

Les principaux canaux sont généralement Google (organic ou direct), les newsletters et vos publicités Facebook. Mais vous pouvez en sélectionner pleins d’autres en fonction des moyens de communication que vous utilisez.

À vous de jouer !

Alors que vous fassiez la promotion de vos produits sur Facebook ou par l’envoi de newsletters, prenez en compte nos précieux conseils pour faire décoller votre entreprise. Prenez le temps (au moins une fois par mois) d’aller regarder ces KPI et d’en faire une analyse complète.

Ouvrez la discussion

En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom/ pseudo pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Vous pouvez à tout moment demander l’anonymisation de vos commentaires.

Laisser un commentaire

Un projet ou des idées ? On peut sûrement vous aider :)

Les histoires de Growth Hacking les plus mythiques

« Le piratage de croissance » est une technique utilisée par de plus en plus d’entreprises désirant se développer fortement et rapidement. Pour vous en dire un peu plus, le Growth Hacking représente la capacité d’une entreprise, et plus particulièrement d’une start-up, à accélérer sa croissance ou son financement grâce à des techniques de marketing digital innovantes. Nous pouvons dire qu’il s’agit de la frontière entre le développement web et le marketing. Pour que cette technique soit efficace, il est important d’allier créativité, originalité et polyvalence. Qui sont également les qualités principales d’un « Growth Hacker » qui cherche constamment à optimiser la croissance d’une entreprise. Continue reading Les histoires de Growth Hacking les plus mythiques

Grab & Discover, découvrez le nouvel outil made by NewQuest pour rendre n’importe quel objet interactif

Grab & Discover, que l'on peut tout simplement traduire par "attraper et découvrir", est une solution entièrement pensée et conçue par NewQuest qui vous permet de transformer un objet quelconque en déclencheur d’action pour afficher et présenter du contenu à valeur ajoutée sur un écran. Continue reading Grab & Discover, découvrez le nouvel outil made by NewQuest pour rendre n’importe quel objet interactif

Pepper, Temi, Nao : NewQuest vous présente son offre de robots pour vos animations et événements

NewQuest étoffe son offre de robots ! Nous sommes heureux de vous présenter aujourd'hui les robots que nous avons à votre disposition pour vos présentations, vos magasins ou vos événements ! De la programmation jusqu'à son usage et sa mise en avant, voici en détail la présentation de notre offre. Continue reading Pepper, Temi, Nao : NewQuest vous présente son offre de robots pour vos animations et événements