2 février 2017-Temps de lecture : 8min

L’Humain au coeur de la transformation digitale : récap’ d’une journée au sommet !

Un réveil à l’aube, -10 degrés en arrivant à la Clusaz, le moins que l’on puisse dire c’est qu’on est arrivées aux Sommets du Digital fraîches et motivées.

Le 24 janvier dernier, la Team Marketing de NewQuest s’est rendue à la journée centrale de cet évènement incontournable organisé par les Éditions Kawa à la Clusaz. Une occasion de rencontrer les meilleurs spécialistes, experts et professionnels du digital ? Vous vous doutez bien qu’on n’a pas hésité une seconde !

Home-SOMDIG17

Comme beaucoup, nous accordons autant d’importance au fond qu’à la forme. Le format de ces Sommets du Digital était donc important compte tenu de la prolifération de ce type d’évènement au cours de ces dernières années (ça ne vous aura pas échappé à vous non plus : il est à se demander si l’envol du digital possède une limite).

Nous comptions, à nous 3, 6 oreilles et 6 yeux, 30 doigts, 3 smartphones et 1 tablette. Autant vous dire que rien ne nous a échappé ! Cette journée fut riche en découvertes et on a décidé de revenir sur ce qui nous a le plus marqué (on a dû faire une sélection sinon ce n’est pas un article mais un livre que vous vous apprêteriez à lire).

Nous avons recueilli tout un tas d’informations plus pertinentes les unes que les autres lors de cette journée et, à la veille d’écrire cet article, je suis tombée nez à nez avec une phrase prononcée par Vicky Klimi (CEO at Resilience) : « There is no more B2B and B2C but H2H : Human to Human. » Le digital est une révolution des usages et l’Homme en est le cœur.

Nous parlons de consommateur connecté, d’expérience client ou encore de la digitalisation du travail d’équipe. Et si nous nous demandons quel est le point commun à tout ça, c’est l’humain, évidement.

IF I’M SCARED ? YES, BUT FEAR SHOULD BE A TOOL

On a attaqué la journée avec Denis Jacquet, de l’Observatoire de l’Ubérisation qui nous a expliqué, aussi étrange que cela puisse paraître, que la peur était un moteur de l’entrepreneuriat et de l’innovation et qu’avoir peur de la peur empêchait certaines entreprises de prendre des risques qui pourraient leur être bénéfique. Selon lui, les technologies doivent être réservées à l’élévation de l’homme et nous devons voir le digital comme un outil offrant la possibilité aux hommes de travailler ensemble, quels que soient leurs activités. Au passage, on valide : avoir inscrit le Principe de précaution dans la constitution c’est du bullshit !

CARREFOUR OU L’ART DU REBOND & DE L’IMPLICATION SALARIALE

Mode d’emploi et suggestion de présentation par Grégoire Kaufman (Carrefour) qui nous a agité son million de fans Facebook sous le nez avec fierté (il peut faire son crâneur, on en aurait fait tout autant). Alterner son discours entre promotions et évènements émotionnels. Jouer sur le realtime marketing en rebondissant sur les sujets pertinents. Mobiliser ses équipes et impliquer ses salariés. Tout ça afin d’augmenter son taux d’engagement car, oui, en communication digitale, tout est mesurable. Simple. Clair. Efficace. On en redemande.

SOCIAL SELLING : Y A-T-IL UNE SEULE VÉRITÉ ?

Myriam Nessali (La Poste Solutions Business) et Sylvie Lachkar (SAP) nous ont parlé de socialselling. Il est devenu LE nouveau canal de vente qui vit grâce au digital. Comment ? Il offre aux entreprises la possibilité d’utiliser les médias sociaux pour être plus efficaces et plus efficients dans leurs cycles de vente. Il leur permet de devenir partenaire de leurs clients. Chez NewQuest on ne peut pas dire le contraire, beaucoup de nos clients sont devenus de véritables partenaires et cela, c’est au digital qu’on le doit.

GLOIRE AUX LICORNES

Matthieu Wargnier, le DRH de Nexity nous a présenté sa théorie expliquant « comment devenir un leader digital quand on n’est ni une star-up, ni une licorne ». Nous devons reconnaître un aspect culturel à cette transformation digitale. Nous ne devons pas faire du digital mais devenir digitaux (ça offre à méditer, c’est sûr). Pour lui, les 3 dimensions indissociables pour se « transformer » sont le management, le talent et la collaboration. Hum, le point commun à ces trois dimensions commencerait-il par un H… ?

RACONTE-MOI UNE HISTOIRE

On va vous avouer un truc : la table ronde sur le storytelling de marque nous a laissées sur le cul. C’est un fait, notre relation avec le temps évolue et le digital permet aujourd’hui d’instaurer un dialogue personnalisé avec les consommateurs via le brand content (pour ceux qui ne seraient pas bilingues, brand content = contenu de marque). Les marques doivent être incarnées, ne plus exposer uniquement leurs savoir-faire mais leur expérience pour que les consommateurs se l’approprient, adapter le contenu en fonction du canal et du parcours d’achat. Bref, le storytelling est une baguette magique qui agit sur le long terme, ça tombe bien : y’a du boulot !

COMME UNE MISE EN ABÎME

Parler de cinéma quand on se trouve dans un cinéma : quoi de plus logique ? Xavier Perret, (Chief Digital Officer B2B chez Orange) nous a amusées et impressionnées avec son analyse selon laquelle le Septième Art pourrait nous aider à anticiper l’avenir du futur. En effet, depuis 2001, une bonne dizaine de films (en allant de la Saga Coccinelle et en passant l’Odyssée de l’Espace, Terminator, Matrix ou encore Her) nous exposent, implicitement, les bases des grands sujets d’aujourd’hui : intelligence artificielle, chatbot, ubérisation, blockchain, etc. Le hic, c’est que pour l’instant on n’a pas encore trouvé d’autre moyen que de faire ces constats une fois le futur passé…

LE COUP DE VIEUX

Gaylord Pedretti (Like That) nous a renvoyées sur les bancs de l’école en nous donnant un cours de pub & marketing afin de nous montrer comment les Millénials, cette génération née avec internet au début des années 2000, étaient des vieux comme les autres excepté qu’ils n’avaient pas le même cerveau que les « vrais » vieux. Ils possèderaient moins de savoir mais une faculté innée à le localiser instantanément. L’idée selon laquelle le digital rassemblerait les jeunes et les vieux nous plait bien.

Inmoov

ET PLEIN D’AUTRES PÉPITES

Gaël Langevin (sculpteur et designer français) nous a vendu du rêve avec son projet Inmoov qui a donné naissance au premier robot Open Source à taille humaine entièrement imprimé en 3D. Un concept basé sur le partage et la communauté. Dimitri François et Paul Patrice d’Adobe nous ont mis la patate en nous affirmant que le marketing était et serait un des soutiens principaux de la transformation digitale. Fabrice Berger Duquene (Teeps) nous a parlé de l’effet « bullshit-bingo » du buzzworld et du jour où les chatbots remplaceront les sites web (rassurez-vous, on n’y est pas encore. Pour cela, il faudrait encore que les objectifs soient les mêmes).

Blaise Agresti (Petzl) nous a amenés à nous interroger sur l’éventualité d’un retour aux sources de la sincérité et des valeurs par le marketing.

« Busy, lasy, all about me » : nous avons eu droit à un peu de québécois avec Anne de Kerckhove (Iron Group & Iron Capital) qui nous a donné sa définition du « nouveau client ». Ou encore Alexandre Fauvet (Fusalp) qui nous réconforte dans notre bonheur (on n’aime pas les malheurs chez NewQuest) en affirmant que notre lieu de travail était notre première vitrine et nos équipes, nos premiers vendeurs. On aime cet esprit !

Vous êtes toujours là ?

La première chose que nous pouvons affirmer après une telle journée, c’est qu’on est au taquet sur le sujet. On ne peut pas le nier : les enjeux de la digitalisation sont méga importants, ça va de plus en plus vite, les acteurs se multiplient, les canaux et les formes de discours aussi. Gardons à l’esprit qu’une gouvernance est à l’origine de la création d’internet (oui, le fameux « www ») et que ce sont les humains qui décident de son évolution.

À tous ceux qui seraient effrayés par la disparition de certains corps de métiers, tentons d’aborder les choses sous un autre angle et de voir tout cela, non pas comme une fatalité, mais plutôt comme une évolution offrant de réelles perspectives. L’humain et son avenir sont les acteurs de la digitalisation du monde (car ce qu’on a retenu c’est qu’il n’est pas uniquement question de la digitalisation des entreprises marchandes mais de l’univers tout entier. Tant qu’à faire…). Si vous trouvez tout ça flippant, reportez-vous au titre du paragraphe #1 : la peur est un ami fidèle de l’évolution.

LA DIGITALISATION EST EN MARCHE

11h de conférence. 51 intervenants et presque autant de sujets traités. On a grave aimé cette journée et on se surprend à rêver que les sujets abordés lors des Sommets du Digital de 2040 (lorsqu’on aura une cinquantaine d’années) tournent autour de la télépathie, des neurones connectés , que sais-je encore : on n’arrête pas le progrès 😉

Juliette, Julie & Caroline : la Team Marketing au complet 🙂

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Ouvrez la discussion

En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom/ pseudo pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Vous pouvez à tout moment demander l’anonymisation de vos commentaires.

Laisser un commentaire

Un projet ou des idées ? On peut sûrement vous aider :)

Comment Modilac a revu sa stratégie d’emails marketing avec NewQuest

Depuis plus de 30 ans, Modilac contribue activement à l’évolution de la nutrition infantile. Comment ? En collaborant étroitement avec des experts du domaine pour l’élaboration de formules innovantes de haute qualité. Pour marquer ce nouveau cap et ce nouvel anniversaire, la marque a fait appel à NewQuest pour déployer une nouvelle stratégie marketing sur le web afin de mieux cerner les attentes de leurs clients. Continue reading Comment Modilac a revu sa stratégie d’emails marketing avec NewQuest
Ambush Marketing

Ambush Marketing : c’est parti pour la Coupe du Monde de l’incruste !

Profiter de l'exposition médiatique de la Coupe du Monde sans être partenaire de l'événement, c'est possible ! Dans le jargon publicitaire, cette technique porte un nom : l'Ambush Marketing. NewQuest vous explique tout ! À vos marques ! Continue reading Ambush Marketing : c’est parti pour la Coupe du Monde de l’incruste !

Champagne De Lozey accélère son positionnement digital grâce à NewQuest

Champagne De Lozey produit et commercialise du champagne de grande qualité. Après nous avoir confié la création de son site e-commerce il y a quelques années déjà, la maison champenoise nous a sollicité au début de l’année 2018 pour l’accompagner dans sa stratégie de communication digitale. Un objectif : développer son business en ligne et gagner en notoriété. Continue reading Champagne De Lozey accélère son positionnement digital grâce à NewQuest