10 septembre 2015-Temps de lecture : 3min

Storytelling : chère marque, raconte-moi une histoire…

Depuis plusieurs semaines, nous recevons à l’agence de plus en plus de demandes d’accompagnement d’entreprises en quête d’un univers bien à eux et souhaitant faire rêver leurs clients… Et c’est pour mieux répondre à cette demande que nous avons décidé aujourd’hui d’exposer les spécificités du storytelling, vu par NewQuest.

Le storytelling, c’est l’art de communiquer sur une marque, tout en racontant une histoire. Une pratique marketing qui a du sens, puisqu’elle permet de faire vibrer la corde sensible du consommateur qui s’identifie alors pleinement aux personnages de l’histoire.

Pratiquée avec honnêteté, cette technique marketing aide les marques à se construire une identité éditoriale forte.

Si le storytelling prend aujourd’hui une place importante, c’est parce que les standards de la publicité classique ont changé. Une concurrence plus forte, des comportements de consommateurs qui évoluent, et des supports de communication qui doivent se renouveler pour susciter l’intérêt. De son côté, le storytelling favorise une meilleure adhésion à une marque ou un produit en créant autour de la marque un univers bien à elle.

Par exemple pour ne citer qu’eux, vous connaissez forcément les marques Oasis, Redbull ou encore Michel et Augustin. Ces trois enseignes ont bien compris que pour fidéliser leurs clients, il fallait leur apporter davantage qu’un simple produit mais un véritable univers de marque.

Oasis a par exemple misé sur une logique affective : les fruits personnifiés sont drôles et attachants, et les consommateurs prennent plaisir à regarder leurs aventures sur les réseaux sociaux : on dépasse alors complètement le cadre de la boisson fraîche…

Un autre exemple, celui du Slip Français. Depuis 2011, ils sont l’un des exemples qu’on ne pouvait pas de pas citer dans cet article. Franchouillard, chauvin, made in France : avoir un jour l’idée d’un slip 100% fabriqué en France et choisir de faire connaître son produit à travers un ton décalé adapté aux réseaux sociaux, voilà la bonne idée de Guillaume Gibault, fondateur de la marque.

Et il nous l’a confié dès que nous avons commencé à travailler ensemble : sans storytelling et sans ligne éditoriale précise, une marque ne peut pas exister dans le temps.

Alors oui, plus facile à dire qu’à faire vous allez nous dire !

Car si la recette miracle du “buzz marketing” existait cela se saurait. Néanmoins, nous avons quelques conseils à vous prodiguer pour prendre le chemin du succès :

  • Brainstormez avec des amis, demandez l’avis de votre communauté, faites des essais. N’attendez pas forcément d’avoir « la meilleure idée du monde » !
  • Ne partez pas dans tous les sens : vous ne pourrez pas définir votre stratégie éditoriale autour de tous vos produits. Choisissez-en un, réfléchissez à son histoire, sa cible et sa pérennité, et construisez votre ligne éditoriale en partant de cette idée.
  • Déclinez ensuite cette idée sur les différents supports de communication et ne faites pas l’inverse : ne commencez pas par faire une liste de sites, blogs, ou réseaux sociaux où vous souhaitez absolument être présents sans savoir comment ni pourquoi ! Le storytelling, c’est aussi l’art de savoir bien communiquer au bon endroit.

  • Enfin, ne faites pas du “storytelling” parce qu’on vous a dit que c’était cool. Évidemment, c’est une technique qui fonctionne, mais n’oubliez pas d’identifier votre cible et les besoins de vos clients. Opter pour la bonne stratégie ne veut pas forcément dire que vous devez faire tout comme tout le monde.Besoin de plus d’informations ? N’hésitez pas à nous contacter !

Ouvrez la discussion

En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom/ pseudo pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Vous pouvez à tout moment demander l’anonymisation de vos commentaires.

Laisser un commentaire

Un projet ou des idées ? On peut sûrement vous aider :)

LinkedIn : comment entrer en contact avec ses (futurs) clients en B2B ?

Aujourd’hui, le travail du commercial est court-circuité par le processus autonome de préachat sur Google et sur les réseaux sociaux. Alors à NewQuest, quand on a su que deux tiers des entreprises n’avaient pas de stratégies de social selling, on s’est dit qu’on allait vous éclairer un peu sur le sujet. Continue reading LinkedIn : comment entrer en contact avec ses (futurs) clients en B2B ?
Unbounce : comment capter du lead à partir d’une Landing Page !

Unbounce : comment capter du lead à partir d’une Landing Page !

Retenez son nom : Unbounce. C’est la solution que nous utilisons régulièrement pour créer des Landing Pages performantes et permettre à nos clients de capter du lead rapidement. A partir d’une page blanche, nous pouvons ainsi développer des scénarios pertinents pour contribuer efficacement à la stratégie commerciale d’une entreprise. Continue reading Unbounce : comment capter du lead à partir d’une Landing Page !